Publié par : merelmarc | 26 mars 2021

Vaccin Coronavirus

Bientôt nous serons tous vaccinés contre la pandémie de Covid-19.
Il y a eu presque 3 millions de morts au moment où j’écris.
En passant, c’est un exploit médical incroyable en si peu de temps.

Mon sujet aujourd’hui est : un vaccin, comment ça marche ?
Et en particulier celui à ARN messager ?

Un vaccin est généralement un liquide administré dans votre bras
afin de stimuler votre système immunitaire
à reconnaître un AGENT INFECTIEUX = PATHOGÈNE = BACTÉRIE, VIRUS, etc,
afin qu’il développe une protection de lui même.

Pour cela, on doit mettre notre corps en contact avec le danger…
sans nous mettre en danger. C’est le principe de la vaccination.
Depuis Louis Pasteur, on a toujours injecté une partie morte ou atténuée de l’agent pathogène (voir ci dessus) pour susciter une réaction immunitaire spécifique de l’organisme (comme les vaccins contre la grippe ou AstraZeneca contre la Covid).

Puis on a appris qu’un pathogène ne peut pas nous infecter sans posséder une fausse clé qui lui permet de déverrouiller la serrure afin d’entrer dans les cellules. Une fois à l’intérieur, le virus pirate notre machine cellulaire pour se reproduire et transmettre la maladie.

Ci dessus le coronavirus avec ses pointes rouges (un trousseau de fausses clés rouges). J’ai entouré en bleu une des clés en forme de triangle.

En général la clé est une PROTÉINE située à la surface du pathogène
qui rentre dans la serrure, située à la surface de nos cellules et qui est aussi une protéine.
Que ce soit un virus ou même une greffe d’organe (!), c’est de cette façon que notre organisme reconnait les éléments étrangers.

Mais depuis quelques décennies, on a appris à créer des vaccins en injectant seulement ces protéines-clé coupables !
Cette dernière méthode s’appelle ARN messager (ou ARNm).
Elle est utilisée en médecine vétérinaire depuis 30 ans déjà.
Et tout récemment chez l’humain contre la Covid-19 avec les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna.

Ci dessus une des fausses-clés du coronavirus (la pointe rouge entourée d’un cercle bleu dans l’image précédente), c’est une une protéine, c’est à dire une longue chaîne d’acides aminés toute emmêlée sur elle même mais qui a bien une forme de triangle (qu’on appelle spicule).

Mais peu importe la méthode, les résultats produits sont les mêmes:
AstraZeneca/Covishield introduit nos cellules à un virus inoffensif qui présente la protéine de surface du virus à nos cellules.
Pfizer-BioNTech/Moderna/ARNm présente à nos cellules directement la protéine de surface du virus.

La protéine ne rend pas malade. Son travail est de pénétrer dans nos cellules. Notre système immunitaire reconnaît que cette protéine n’a pas sa place à cet endroit et commence à produire des anticorps, puis détruit le vaccin.

Bien qu’elles n’aient jamais été exposées au virus, nos cellules ont mis en mémoire, la forme de la fausse clé et les nouveaux anticorps pour l’empêcher de rentrer afin de combattre l’infection au cas où le vrai virus nous attaquerait à l’avenir.

Les vaccins sont efficaces.
Les plus connus sont ceux contre la poliomyélite, antidiphtérique, antitétanique, contre la coqueluche, la tuberculose, la rougeole, la grippe saisonnière, Ebola et la Covid-19.
En tout une vingtaine.

Les variants :
Un virus est un pathogène parasite qui ne possède pas toutes les caractéristiques requises pour être qualifié d’organisme vivant. Mais il se reproduit et s’adapte pour survivre. Il commet aléatoirement des erreurs, ou mutations lorsqu’il se réplique. Après un an, le coronavirus a certainement subit 20 000 mutations.

En général, les variants n’ont pas de grandes conséquences, mais ils pourraient être plus contagieux et moins sensibles aux vaccins qui sont actuellement administrés. Ainsi il faut produire un nouveau vaccin contre la grippe chaque année.


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueueurs aiment cette page :