Publié par : merelmarc | 16 octobre 2019

Grand Père

Aujourd’hui j’ai tenu dans mes bras ma PETITE FILLE,
Je suis grand père pour la première fois.

Dans un autre blog, je vous ai expliqué l’ADN, les gènes
et comment les bébés sont … apportés par les cigognes.
N’est ce pas ?
https://merelmarc.wordpress.com/2017/01/28/heredite/

Mon article portait plus sur la génétique,
alors qu’ici ce qui m’importe c’est la généalogie:

Ma curiosité m’incite à me demander
quel pourcentage de moi y a t’il dans ce petit être tout neuf.

À première vue, mon garçon est fabriqué à 50% de mon épouse et 50% moi.
C’est la même chose pour les parents de l’épouse de mon gars.
Donc ce magnifique bébé devrait avoir 25% de mon fier moi même ?

Non. Pas exactement !
Mais je vais vous expliquer ça simplement.

 

CHROMOSOMES:

Le noyau de chacune de nos cellules contient 46 chromosomes
en fait 23 paires, 
dont 23 proviennent de l’ovule de notre mère,
et les 23 autres arrivent via le père, par le spermatozoïde vainqueur.
Un partage à parfaite égalité.

Chaque parent a une paire de chaque chromosome 
numérotés du #1 le plus long, au plus court, le #23.

 

OVULES:

Voici un détail intéressant sur l’ovule.

Comme toute fille à sa naissance,
la maman avait déjà tous ses ovules quand elle est née.
Ils se sont formés alors qu’elle n’était qu’un embryon,
dans le ventre de sa mère à elle.
La mère ne produit aucun nouvel ovule au cours de sa vie.

À 20 semaines, alors que la mère était encore dans l’utérus de la grand mère
le foetus avait 7 millions d’ovules.
À la naissance de la mère il en restait 2 millions
LA maman commence sa puberté avec moins de 1/2 million.

Donc l’ovule dont le bébé est issue
a commencé sa vie dans l’utérus de sa grand-mère !

 
HYBRIDES:

À la conception, chaque parent ne transmet que 23 chromosomes,
pas ses 23 paires (Sinon le bébé se retrouverait avec 4 fois 23 chromosomes).

Pour se faire, chaque parent doit se confectionner 23 nouveaux chromosomes
qui sont des hybrides uniques à partir de chacune de ses paires.

Prenons par exemple la paire #12:
Le bébé reçoit un seul #12, résultat du mix des deux #12 de sa maman
et même chose, un seul #12, combinaison des deux #12 de son papa.
Ainsi chaque parent fabrique son nouveau #12 unique pour aboutir à une paire de #12.
Il en est de même pour chacun des chromosomes.

 

 
GÈNES:

Un court aparté pour expliquer à quoi ça sert.

Les chromosomes sont constitués d’environ 25,000 gènes.
Les gènes déterminent nos caractéristiques physiques et mentales etc.

Par exemple le #1 décide du rhésus sanguin (+ ou -),
si on a des risques de nanisme ou Alzheimer (entres autres)
et le chromosome #16 est responsable de la couleur de la peau et plus…

Mais il ne faut pas comprendre que ce grand cocktail est le fruit du hasard.

Il y a des règles.
Vous avez entendu parler de celles concernant la couleur des yeux du futur bébé.

En fait, tous les êtres humains sont à 99.9% génétiquement identiques.

Je peux affirmer qu’un éleveur du Zimbabwe est possiblement plus semblable à moi,
que je ne le suis moi même, de mon cousin de la fesse gauche.

D’ailleurs vous partagez 96% de votre patrimoine génétique avec le chimpanzé.
Et 50% avec la banane ! C’est dire.

 
MÉLI MÉLO:

Et le résultat n’est pas un gros méli mélo.
C’est même étonnant combien les enfants ressemblent à leurs parents.

Le plus petit chromosome, le # 22, a en gros 40% de chances
d’être transmis tel quel à l’enfant, sans recombinaison.
Le plus long et compliqué, le #1 n’en a que 2 à 5%.

On a calculé que la possibilité que tous les chromosomes d’un enfant,
puissent provenir entièrement d’un seul de ses 2 parents
est de 1 sur 4 millions.

Un autre facteur:
les chromosomes des hommes se recombinent moins que ceux des femmes.
Ainsi le #1 à 2% de chances d’être transmis à la génération suivante par la maman,
alors que c’est 7% de chances que cela se produise avec le papa.

Plus on remonte dans la lignée des ancêtres et plus c’est incertain.
On reconnait des segments plus ou moins importants chez nos ancêtres jusqu’à la sixième génération.
À la 9e génération, la potentialité d’avoir hérité de morceaux tels quels des ancêtres est presque nul.

 

DIFFÉRENCES:

Mais revenons à nos moutons,
puisque ce qui m’intéresse est de savoir combien l’agnelle a en commun avec moi.

Le bébé sera un peu différent de ses parents c’est garanti,
mais 99.9% est déjà assuré.
Rassuré.

 

SEXE:

#23 est la cause la plus évidente d’une différence
et que donc a fortiori la contribution ne se fait pas à parts égales.

Le chromosome sexuel fait toute une différence à lui tout seul.
Le père est un gars et ça donne une fille !

#23 peut être X ou Y

Le bébé fille reçoit 1 chromosome X de chacun de ses parents.
Soit 2 X chez les filles.

Alors que si c’est un bébé garçon, sa mère lui lègue un chromosome X
et son père fournit LE chromosome Y.
X et Y chez les gars.

 

ADAM:

Il n’y a pas de cocktail avec le Y:
le père n’en n’a qu’un
et la mère n’en a aucun.

Ce détail est fondamental en généalogie
puisque LE chromosome Y,
est légué par le père,
qui a reçu le sien de son père
qui lui a été légué par son grand père…

Tous les garçons vivant aujourd’hui possèdent
en gros le MÊME chromosome Y,
celui qui provient d’un seul homme
qui on en est certain a vécu il y a 100,000 ans.
Appelons le « Adam » !

Au cours des âges et des migrations,
Y a subit quelques mutations.

Mais comme on sait précisément quand et où sur la planète,
il est facile de déterminer l’origine géographique
de la lignée paternelle d’un garçon.

 
FILLES:

Maintenant que la question du fils à son papa est réglée,
qu’en est-il de la lignée de la fille ?

D’aucuns diraient qu’avec les filles c’est toujours plus compliqué !
Ouuuch ! ‘Scusez la. C’est parce que c’est aussi inscrit dans leur génétique:

Le bébé reçoit un mélange des #1 à #22
mais également un cocktail de deux X #23
lequel a aussi subi un certain embrouillamini puisque la mère avait 2 X
et que le père en fournissant son X à sa fille à causé un mélange à trois.

Heureusement pour le bébé fille il y a un autre acteur.
Et pour le comprendre il faut parler de la cellule.

 

CELLULES:

Depuis le début on parle des 23 paires de chromosomes
qui sont protégés DANS le NOYAU de chaque CELLULE.

Dans le noyau on trouve les chromosomes, l’ADN et les GÈNES.

Chaque cellule humaine possède 25,000 gènes
qui décident de tout, la couleur des yeux, la surdité, nos maladies, tout ou presque !

 

ADN MITOCHONDRIAL:

Mais, coup de théâtre !
Il y a une bizarrerie de la nature:

Quasiment tous nos 25,000 gènes sont dans le noyau de la cellule.
SAUF 37 ! Qui sont aussi à l’intérieur de chaque cellule
mais en dehors du noyau, bien cachés dans les mitochondries.

Les mitochondries sont les usines énergétiques de nos cellules
qui transforment ce que nous mangeons en graisses et en sucres
et surtout codent 37 de nos gènes.

Que l’on appelle l’ADN mitochondrial.

 

ÈVE:

Ce qui est important est que ces 37 gènes (parmi un total de 25,000)
ne sont transmis à la génération suivante que par la mère.

C’est donc par l’ADN mitochondrial
que l’on connait avec certitude la part héréditaire
qui nous vient de notre lignée maternelle.

La maman possède ainsi sa preuve irréfutablement unique
qui est transmise tant aux garçons qu’aux filles.
Mais seules les filles transmettent ces gènes à la génération suivante.
L’ADN mitochondrial des mâles provenant donc de leur mère n’est pas transmis.

Donc comme avec Y, il n’y a pas de recombinaison génétique
et les mutations permettent de remonter les lignées des mère
jusqu’à l’Afrique il y a 150,000 ans

Voilà clarifié la lignée maternelle des gars et des filles.
Reste un question !

 
QUI EST LE PAPA DE LA FILLE ?

Pour la lignée paternelle du bébé fille c’est plus compliqué.
Pas de Y, donc pas de connaissance directe de qui est le papa.

On peut la déduire si on connait l’ADN du père, ou du frère ou un oncle paternel.
Il faut pouvoir éliminer l’hérédité provenant du X
transmis par son père, son grand père paternel etc.

Et tant qu’à faire, on compare l’ensemble de l’ADN de la fille
avec celui des hommes de sa parenté.

Pour ça on regarde L’ADN, une échelle en forme de double hélice
qui a en gros 3 milliards de barreaux.

Heureusement nous sommes tous 99.9% identiques,
alors nul besoin de les vérifier tous !

On se contente de vérifier le 0.1% de mutations.
On a identifié 10 millions de mutations sur les 3 milliards de barreaux.
En général on se concentre sur 1 million de mutations.

On peut affirmer que deux individus qui en partagent 700 sont apparentés.

 
EN CONCLUSION ?

L’analyse du génome nous permet de connaître exactement
les parts de patrimoine de chacun des grands parents.

Si par exemple ma petite fille est fabriquée de 27% de sa grand mère maternelle
et 23% de son grand père maternel

et 21% du génome de sa grand mère paternelle
et le 29% restant du grand père paternel, (C’est moi ça !)

ma petite fille serait donc alors majoritairement une petite bretonne !


Responses

  1. Félicitations Papy

    Nos plus plus affectueuses pensées pour les parents et le petit être qui arrive

     

    Mille bisous à tous

    Martine

     

     

     

    > Message du 16/10/19 21:28 > De : « Marc Mérel » > A : martine.sicard@orange.fr > Copie à : > Objet : [New post] Grand  Père > >WordPress.com

    merelmarc posted: « Aujourd’hui j’ai tenu dans mes bras ma PETITE FILLE, Je suis grand père pour la première fois. Dans un autre blog, je vous ai expliqué l’ADN, les gènes et comment les bébés sont … apportés par les cigognes. N’est ce pas ? https://merelmarc.wordpress.co« 

  2. Toutes mes félicitations à vos chromosomes, qui j’en suis certain, ont contribué à vous donnez un beau petit bébé. A bientôt les nouveaux grands parents.

    Envoyé de mon iPad

    >


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueueurs aiment cette page :